• Tous ensemble, tous ensemble… ou presque !

     

    L’union fait la force dit-on…

    Posons le problème un peu (pas trop quand même) à la manière du prof de math déjanté…

    professeur fou déjanté barjot délirant

     

    Prenons un sujet de mécontentement, appelons-le G, (non pas comme le point, voyons, c’est un blog sérieux ici !)

    Il y a des centaines de mots qui commencent par G, comme au hasard… gaz ou gouvernement !

     

    Supposons que 85 % d’une population d’un ensemble F’ ait une bonne raison de se plaindre de G.

    Certains pour une raison X (hop hop hop on se calme !),  d’autres pour une raison Y, d’autres encore pour une raison Z…

    C’est un peu absurde d’ailleurs de faire comme en mathématiques de prendre X, Y ou Z comme inconnues, vu que pour le coup, les raisons du mécontentement contre G pourraient commencer à la lettre A et les mauvaises langues disent qu’il n’y aurait pas assez de lettres dans l’alphabet….

     

    Bref, il y a au moins 85 % contre G … peut-être plus, mais certains souffrant d’une forme aigüe du « syndrome du navet au cinéma » (quelques-uns ont eu l’explication de ce syndrome récemment), ils ne veulent pas venir gonfler encore plus ce pourcentage déjà énorme en avouant aussi être contre G

     

    Bref, disais-je, il y a au moins 85 % contre G dont :

    a% de la catégorie A.

    b% de la catégorie B.

    c% de la catégorie C.

    …...

    y% de la catégorie Y.

    z% de la catégorie Z.

     

    Il y a même un petit g% de la catégorie G… mais chuuuut, une petite réprimande, et tout retourne dans l’ordre.

     

    Donc, si on pose l’opération suivant : a+b+c…. +z on peut dire, sans calculatrice, que le résultat est 85% de F’. Cette addition de mécontents contre G devrait logiquement et mathématiquement aboutir à la victoire contre G.

    Et pourquoi pas une toute nouvelle forme de G, tout neuf… ? Disons G'

     

    Sauf que… a, b, c…. z ont un peu de mal à s’additionner !

    Même en les écrivant dans le même style d’écriture, de la même taille, avec la même plume… il y en a toujours qui ne veulent pas se retrouver sur la même ligne que les autres… même sur un cahier pour l’apprentissage de l’écriture !

    Absurde ?
    Oui je trouve aussi !

     

    Donc le « tous ensemble » version F’ n'est pas vraiment ou plutôt vraiment pas un véritable « tous ensemble » !
    En effet, a et c sont fâchés depuis que b est venu se mettre entre eux… ;
    g a été (rappelons-le) prié de fermer sa g…. ;
    f et n sont exclus par les autres parce qu’ils ont eu de mauvaises actions quand ils se sont associés ;
    u, m et p n’ont pas toujours été très sages et même s’ils veulent participer à l’addition, ils ne sont les bienvenus… (pas très républicains tout ça) ;
    sans parler de ces lettres qui un jour ont été écrites de la mauvaise couleur et à qui on leur reprochera toute leur vie !

     

    Au final, l’addition de ce qui aurait dû être TOUS ensemble (a+b+c…. +z) se trouve être une vague addition de quelques lettres qui n’ont pas hésité à discriminer les autres sous prétexte qu’elles n’ont pas toujours suivi la bonne ligne…


    Alors que faire d’une telle addition vidée de tout son sens ?

    Puisque notre 85% sera réduit à…. beaucoup moins, et peut-être à un seul chiffre….
    Beaucoup vont préférer s’y soustraire !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :