• A qui le tour ?

     

    Après les premiers attentats islamistes en France…
    qui remontent bien avant Charlie Hebdo. Et oui... ce serait totalement absurde de ne pas admettre que l'islamisation remonte à bien plus longtemps, puisque la France a été frappée le 25 juillet 1995 par un premier attentat, celui du RER B à Saint-Michel !

     

    Après les premiers attentats islamistes en France, disais-je, les politiques successives n’ont pas vraiment pris en compte les risques d'islamisation du pays dans les années à venir.

    Après l’attentat de Charlie Hebdo, les politiques n’ont vraiment pas pris en compte l’importance, ni en nombre ni en moyens, de l’islamisme en France.

     

    Les attaques contre la France, contre le mode de vie occidental, contre la démocratie et contre tout ce qui n’est pas dicté pas par ces fanatiques, se sont donc multipliées et - il faut se réveiller - continueront à se multiplier si l'Etat continue à ne pas riposter.

    L’Etat n’étant pas capable de protéger sa population, les organisateurs de manifestations se sentent obligés d’annuler pour ne pas être accuser d’être les responsables d’un drame.

     

    On ne débalera pas cette année !

    Après l’annulation de nombreuses festivités symbolisant le patrimoine culturel Français, les maires annulent tour à tour les braderies, tradition culturelle régionale.

    Après la braderie de Lille, c’est la braderie de Béthune qui vient d’être logiquement annulée par le maire… A qui le tour ?

     

    Et que va-t-on faire des moules ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :